Le patrimoine industriel est au cœur de l’année culturelle 2017 du Musée EDF Hydrélec. Pour la déclinaison hivernale, est mis en lumière le projet développé par le collectif ARTelier d’Uriage. Ces onze artistes plasticiens amateurs, loin de leurs sentiers battus que sont habituellement le patrimoine rural ou le paysage, ont porté leur regard sur le patrimoine industriel de la vallée de la Romanche. Entre 2014 et 2015, ils ont été invités par EDF et Ferropem à visiter les centrales du val de Livet et l’usine de silicium, à en capturer des ambiances ou des instants de travail, et à les restituer par la création d’œuvres picturales ou photographiques.

Pendant plusieurs mois, les artistes ont découvert dans cette vallée de nombreux motifs pour nourrir leurs créations. Ils ont été conduits à observer les traces encore en place de la glorieuse période industrielle passée et ont exprimé avec leurs moyens le ressenti d’un observateur devant ces empreintes. Chaque artiste, avec son propre regard, sa sensibilité unique, son expression plastique originale a ainsi contribué à offrir une mise en valeur artistique des lieux. Du figuratif à l’abstrait, toutes les techniques ont été utilisées : gravure, pastel sec, acrylique, encres, photographie…

**       nd-8

Cette exposition temporaire présente une sélection d’une trentaine d’œuvres, parmi la centaine produite. En suivant la vallée, l’eau, les réseaux, les retenues, les conduites, les centrales, l’électricité, les vestiges des pionniers, c’est la Romanche hydroélectrique qui se décline dans cette exposition.

 

  • Une exposition réalisée par le collectif ARTelier d’Uriage (38) sur invitation de l’association Patrimoine d’avenir.

 

  • POURSUIVRE LA DÉCOUVERTE D’IMPRESSIONS DE VALLÉE, ARTISTES EN ROMANCHE au centre culturel le Belvédère de Saint Martin d’Uriage (38) du 20 janvier au 26 février 2017.
Imprimer | Envoyer par email | Partager sur : Facebook / Google+ / Twitter