Gilles Rey, auteur de “Le seigneur de la Romanche, Charles-Albert Keller” vient livrer une facette de la centrale des Vernes, sa construction. Le chantier de la centrale hydroélectrique des Vernes mené à bien en un peu plus d’un an, d’avril 1917 à juillet 1918 sous la pression des besoins en armement, fut complexe et difficile. Keller se mobilisa personnellement sur ce projet et utilisa les compétences de ses meilleurs collaborateurs et les entreprises les plus performantes. Il triompha des nombreuses difficultés en mettant en œuvre des techniques originales et des matériels nouveaux.

Une conférence de Gilles Rey – crédit photo : fonds Musée de la Romanche

Conditions :

  • Date : samedi 30 mars
  • Horaire : à 15h
  • Tarif : gratuit
Imprimer | Envoyer par email | Partager sur : Facebook / Google+ / Twitter